LES FONDAMENTAUX DU BAR - LES VERRES

LES FONDAMENTAUX DU BAR - LES USTENSILES

LES FONDAMENTAUX DU BAR - LES VERRES

Il existe plusieurs typologies de verres. Pour chaque cocktail, un verre lui est associé.

Le straight up

Dans le plus fameux des verres, aussi appelé « verre à pied », on sert des boissons très froides, sans glace.

Les verres « straight up » (60 à 100 mL) existent en différentes variantes, notamment :

· le verre à Martini ou verre à cocktail en V ;

· la coupette, le verre Marie-Antoinette ou coupe à champagne vintage ;

· la flûte ou verre à champagne ;

· le verre à sour ;

· le verre de dégustation ou verre à xérès.

 

L’astuce du barman : pour faire un bord salé…

1. Humidifiez le bord du verre avec un morceau d’agrume ou de fruit mou.

2. Remplissez une assiette de sel.

3. Basculez doucement le bord du verre d’avant en arrière dans l’assiette.

4. Enlevez l’excédent de sel qui pourrait tomber dans le verre et dénaturer votre boisson.

Le verre haut

Vu sa capacité (350 à 400 mL), ce type de verre accueille les boissons servies longues, avec beaucoup de glace, et généralement diluées avec jus de fruit ou du sirop.

Quelques exemples :

· le Highball, Collins, le Slim Jim ;

· le Sling ;

· la pinte ;

· le bocal ;

· le grand verre à vin.

 

L’astuce du barman : pour un Bloody Mary, vous pouvez givrer le bord du verre avec du sel et du poivre.

1. Humidifiez le bord du verre avec un quartier de citron.

2. Remplissez une assiette de sel et de poivre.

3. Placez le verre à l’envers dans l’assiette pour recueillir le sel et le poivre.

Le verre court

Vu sa capacité (350 à 400 mL), ce type de verre accueille les boissons servies longues, avec beaucoup de glace, et généralement diluées avec jus de fruit ou du sirop.

Quelques exemples :

· le Highball, Collins, le Slim Jim ;

· le Sling ;

· la pinte ;

· le bocal ;

· le grand verre à vin.

 

L’astuce du barman : pour un Bloody Mary, vous pouvez givrer le bord du verre avec du sel et du poivre.

1. Humidifiez le bord du verre avec un quartier de citron.

2. Remplissez une assiette de sel et de poivre.

3. Placez le verre à l’envers dans l’assiette pour recueillir le sel et le poivre.

Le verre à champagne

Sa forme étroite empêche les bulles du champagne et les arômes de s’échapper. Attention, ne rajoutez jamais de glace ! elle empêche la formation des bulles et ajoute trop d’eau dans votre boisson.

Quelques verres pouvant être utilisés pour les cocktails au champagne (150 à 200 mL) :

· la flûte ;

· le verre de dégustation ;

· le verre à vin étroit ;

· le tumbler étroit ou le verre à Bellini.

Le verre chaud

les boissons chaudes doivent être servies dans un récipient résistant à la chaleur et qui ne brûle pas les mains ou les lèvres du client.

Par exemple :

· le verre Toddy ou le verre à latte ;

· le mug à Irish coffee avec poignée ;

· le grand mug à café ;

· le grand verre à vin ;

· la tasse de camping en métal.

 

L’astuce du barman : pour garder la boisson chaude plus longtemps…

1. Versez de l’eau bouillante dans le récipient avant de préparer la boisson.

2. Videz-la quand la boisson est prête. Chaud devant !

Le verre à shot

Le verre à shot et le ballon

Les verres à shot (25 à 50 mL) sont recommandés pour les cocktails, mais on peut aussi les utiliser pour les spiritueux purs.

Les verres à ballon (snifters en anglais, à partir de 300 mL) sont parfaits pour boire des alcools forts : leur forme permet d’exprimer et d’exalter les arômes.

 

L’astuce du barman : l’idéal pour les cocktails flambés ? les verres à brandy ! Avec des allumettes ou un briquet, mettez le feu à l’alcool mêlé à du sucre et des épices et servez.

 

Les timbales, tasses et bols

Les timbales et les bols ont rendu célèbres le Mint Julep et le Moscow Mule, si bien que leur nom est désormais associé à ces boissons. Ces récipients originaux reviennent à la mode, notamment via les grands cocktails qui connaissent un regain de popularité ces dernières années.

En voici quelques-uns :

· la timbale à Moscow Mule ;

· le mug de camping ;

· la tasse à thé.