ABERLOUR

 

 

Fondée en 1879 par James Fleming, la distillerie ABERLOUR est située en Ecosse, au coeur de la région du Speyside. Héritier d’un savoir-faire centenaire, le Master Distiller y élabore un single malt riche en saveurs.

Les single malts ABERLOUR se distinguent par leur rondeur et leurs saveurs finement fruitées et épicées. 19 médailles* dont 7 d’or ont récompensé en 2013 leur caractère à la fois riche et authentique, fruit d’une double maturation en fûts de Xérès et de Bourbon. Un héritage précieux que l’on retrouve dans l’ensemble de la gamme ABERLOUR.

 

DOUBLE MATURATION : la signature d’Aberlour

 

Le procédé de la double Maturation en fûts de Xérès et de Bourbon se transmet de Master Distiller en Master Distiller.

Véritable signature de la distillerie, le nombre d’années passées dans l’un et l’autre des fûts est primordial car c’est le bois qui donne à chaque Single Malt son caractère particulier. Le bois marque ainsi le whisky de son empreinte gustative, olfactive et visuelle.

Les fûts de Xérès apportent des reflets ambrés, des notes de fruits secs et d’épices, tandis que les fûts de Bourbon confèrent des teintes dorées et des saveurs vanillées. Les whiskies provenant des deux types de fûts sont rassemblés avant la mise en bouteille laissant les différentes saveurs et textures se confondre subtilement.

Tout le talent du Master Distiller se révèle dans l’assemblage des précieux liquides afin de parvenir à conserver la personnalité de chaque whisky tout en perpétuant les traits propres à la maison : équilibre, rondeur et saveurs finement fruitées.

 

 

JAMES FLEMING, 19EME SIECLE

James Fleming, fils d’agriculteur qui approvisionnait les distilleries locales en céréales, ne lésina pas sur les dépenses pour construire une distillerie à hauteur de son réve : produire un whisky haut de gamme, veillant au moindre détail. Tout comme l’eau de la source, la Lour joua un rôle vital en permettant au moulin à eau géant installé par James Fleming d’alimenter toute la distillerie jusqu’aux années 1960.

Généreux en temps et en argent, James Fleming était un pilier de la communauté grandissante d’Aberlour. Philanthrope, il construisit la mairie, un hôpital communautaire, et ordonna la construction après sa mort d’un pont qui remplacerait le vieux ferry dangereux traversant la rivière Spey.

« La bouche du ruisseau qui murmure » donna un sens à la vie de James Fleming et lui apporta la prospérité.

 

LA DOUBLE MATURATION, SIGNATURE DE LA DISTILLERIE

Speyside, berceau des whiskies Aberlour

Les amateurs de Single Malts savent combien le goût d’un whisky dépend autant de la qualité du fût dans lequel il est vieilli que de la durée du vieillissement.

Héritiers d’un savoir-faire centenaire, les Single Malts Aberlour se distinguent par leur équilibre, leur complexité et leur rondeur, fruits de la double maturation en fûts de Xérès et de Bourbon. Un savoir-faire ancestral, transmis de génération en génération, aujourd’hui perpétué par le Master Distiller d’Aberlour. Un héritage précieux que l’on retrouve dans l’ensemble de la gamme Aberlour.

 

Les Single Malts Aberlour portent le nom « Double Cask Matured » (« double maturation »), mais qu’est-ce qui les différencie des célèbres autres malts du Speyside ?

Beaucoup de whiskies sont « finis » en fûts de Xérès pendant quelques mois après une période de maturation principale en fût de Bourbon. L’impact sur les arômes venant du bois de Xérès sera alors subtil. En revanche, le distillat de whisky Aberlour est vieilli simultanément en fût de Xérès et fût de Bourbon pendant une période minimum de 10 ans chacun, pendant laquelle il absorbe les arômes complexes des différentes essences de bois. Quand chaque type de fût atteint son parfait niveau de maturation, les distillats sont subtilement assemblés pour créer  la gamme de whiskies Aberlour ainsi  issus d’un double vieillissement.

À la recherche de l’équilibre des saveurs, le Master Distiller est en quête constante d’une complémentarité des deux types de fût, Xérès et Bourbon, afin de trouver l’harmonie idéale, sans que les influences de l’un ou l’autre ne prennent le dessus dans le résultat final.

 

La proportion de fûts de Sherry utilisés dans chaque expression d’Aberlour par rapport à la proportion de fûts de chêne américain traditionnels est le secret du Master Distiller pour façonner l’élégance, la complexité et l’équilibre exceptionnel des Single Malts Aberlour.

Chaque type de fût apporte des arômes distincts au whisky. Les fûts de Sherry, ou fûts de Xérès, ayant servi au vieillissement de ce vin en Espagne, confèrent aux Single Malts Aberlour des notes de fruits confits, avec quelques touches d’épices. Tandis que les fûts de Bourbon, utilisés aux États-Unis pour le vieillissement des whiskies du même nom, offrent plus de rondeur, avec des saveurs de fruits frais et de vanille.

Par son travail quotidien, le Master Distiller tend ainsi à révéler les caractéristiques de chaque fût pour un mariage de saveurs subtil et complexe offrant un whisky dont la personnalité se découvrira peu à peu, révélant sa richesse gustative.

 

 

ABERLOUR AUJOUD’HUI, LE TEMPLE DES RECOMPENSES

En gaélique, Aberlour signifie « la bouche du ruisseau qui murmure ». À la distillerie, de la tonnellerie venaient le sifflement des soufflets, le martèlement métallique et le bruit sourd des nouveaux fûts. De la salle de brassage, provenaient  le claquement des sabots des chevaux sur le sol en pierre et le raclement des pelles en acier. Et partout, le vrombissement des courroies entraînées par le mouvement perpétuel du moulin à eau se faisait entendre.

C’est plus calme aujourd’hui. Même si les distillateurs utilisent les nouvelles technologies, ils sont fiers de ce riche passé.

En 1975, lors de l’installation de nouveaux alambics, une bouteille d’Aberlour datant de 1898 a été découverte. Le contenu fut recréé dans sa forme la plus originelle,  sans ajout d’eau ni utilisation de méthodes modernes, en faisant simplement vieillir le spirit dans des fûts de Xérès Oloroso minutieusement sélectionnés : A’bunadh . Du gaélique  « origine », il s’inscrit dans la tradition du Single Malt Aberlour du 19ème siècle. Filtré selon les méthodes de l’époque, on raconte qu’il est le reflet du goût des premiers whiskies produits par James Fleming,  aux notes fruitées, corsées et épicées et à la robe ambre profond, singularité de chaque lot numéroté d’Aberlour A’bunadh.

Certains hommes de la distillerie ont vu naître il y 18 ans les whiskies embouteillés aujourd’hui. C’est ce qu’on appelle la continuité chez Aberlour.

19 médailles, dont 7 d’or, ont récompensé en 2013 leurs caractères à la fois riches et authentiques.

Les faits parlent d’eux-mêmes.

 

 

 

LE MALTAGE

Des malteurs professionnels sélectionnent et nettoient la meilleure orge d’Écosse, avant de la faire tremper quelques jours dans de l’eau de source pure. Ils l’étalent alors sur un sol de pierre et la retournent régulièrement  pour faciliter la germination. Lorsque le taux de sucre est au maximum, ils sèchent les pousses d’orge dans des fours : c’est le maltage.

Le Malt que nous choisissons n’est pas séché à la tourbe, dont les effluves terreuses masquent les saveurs naturelles. C’est une des raisons du goût si particulier d’Aberlour.

Durée : jusqu’à 2 semaines

 

 

LE BROYAGE

Selon les méthodes traditionnelles de notre moulin, les tas de malt séché sont réduits en une grossière farine riche en amidon : le grist.  Les enveloppes des grains créent alors un filtre naturel qui piège les particules solides afin de clarifier le moût pour le brassage à venir.

Durée : 3 heures

LE BRASSAGE

Dans la salle de brassage, l’eau de source chauffée est ajoutée avec soin au grist, puis le mélange est envoyé dans une cuve de brassage où il est lentement brassé. Cela permet aux enzymes développées lors du maltage de terminer la transformation de l’amidon en sucre.

Ce procédé est répété deux fois, jusqu’à ce que l’ensemble des sucres et des saveurs du grist soient dégagés, formant un liquide clair, sucré et fruité : le moût. Les deux premières eaux sont déversées dans le washback, la cuve de fermentation ; la dernière est renvoyée en chauffe pour le prochain brassage.

Durée : 9 heures

LA FERMENTATION

Refroidi à 20 °C grâce à l’eau de la Lour, le moût est transféré depuis la cuve de brassage jusqu’au washback, où l’on ajoute de la levure pour commencer la fermentation.

Pendant deux jours, le mélange écumeux est surveillé attentivement tandis que les sucres du moût se transforment en alcool et autres substances apportant de nouveaux arômes et des saveurs distinctives. Cela donne un liquide mousseux ressemblant à la bière et titrant à environ 8,5 % vol. : le wash.

Durée : 48 heures

LA DISTILLATION

L’étape suivante est décisive et influe  énormément sur le caractère du futur whisky : il s’agit de la double distillation dans les alambics en cuivre.

Depuis le temps de James Fleming, les alambics d’Aberlour ont une base particulièrement large, s’élèvent puis s’achèvent par un col de cygne lui-même relié à un condenseur en cuivre. La distillation du wash produit alors un liquide, le « low wine », qui titre à environ 20 à 22 % vol. : il est récupéré pour une seconde distillation.

Pendant la seconde distillation, le Master Distilleur sépare le futur whisky incolore en trois : la « tête », le « cœur » et la « queue ». Seul le cœur, à la saveur délicatement fruitée, ira dans un réceptacle où il vieillira jusqu’à devenir un whisky Single Malt Aberlour. La tête et la queue retournent dans l’alambic pour y être à nouveau distillées.

Durée : 8 heures

LE VIEILLISSEMENT

Le futur whisky est mis en fûts de chêne sélectionnés avec soin. Il y vieillit pendant au moins 10 ans sous un contrôle strict.

La plupart des Single Malts Aberlour  vieillissent dans deux fûts différents, ayant auparavant contenu du Bourbon ou du Xérès Oloroso. Rares, chers et difficiles à obtenir, ils sont sélectionnés par notre Master Distiller dans les distilleries de Bourbon aux États-Unis et chez les fabricants de Xérès à Jerez, en Espagne. Le Master Distiller sélectionne et respire chaque fût à la recherche de l’équilibre des saveurs afin de trouver l’harmonie idéale.

Avec le temps, le  bois marque subtilement le whisky de son empreinte gustative, olfactive et visuelle.

Aberlour 10, 12, 15, 16, 18 ans d’âge… Chaque Single Malt a ainsi sa personnalité.

LA DOUBLE MATURATION EN FUT

Après plusieurs années, les whiskies issus des deux types de fûts atteignent l’âge idéal; le Master Distiller les marie alors avec soin dans diverses proportions, pour créer plusieurs variétés de Single Malts Aberlour.

Les fûts de Bourbon apportent des notes de vanille et de noix de coco grillée et contribuent aux saveurs douces et rondes d’Aberlour. Ceux de Xérès ajoutent une touche fruitée et épicée, ainsi qu’une robe ambre foncée. L’art de l’assemblage Aberlour est le secret de ce mariage au parfait équilibre.

 

 

 

 

Fondée en 1879 par James Fleming, la distillerie ABERLOUR est située en Ecosse, au coeur de la région du Speyside. Héritier d’un savoir-faire centenaire, le Master Distiller y élabore un single malt riche en saveurs.

Les single malts ABERLOUR se distinguent par leur rondeur et leurs saveurs finement fruitées et épicées. 19 médailles* dont 7 d’or ont récompensé en 2013 leur caractère à la fois riche et authentique, fruit d’une double maturation en fûts de Xérès et de Bourbon. Un héritage précieux que l’on retrouve dans l’ensemble de la gamme ABERLOUR.

 

DOUBLE MATURATION : la signature d’Aberlour

 

Le procédé de la double Maturation en fûts de Xérès et de Bourbon se transmet de Master Distiller en Master Distiller.

Véritable signature de la distillerie, le nombre d’années passées dans l’un et l’autre des fûts est primordial car c’est le bois qui donne à chaque Single Malt son caractère particulier. Le bois marque ainsi le whisky de son empreinte gustative, olfactive et visuelle.

Les fûts de Xérès apportent des reflets ambrés, des notes de fruits secs et d’épices, tandis que les fûts de Bourbon confèrent des teintes dorées et des saveurs vanillées. Les whiskies provenant des deux types de fûts sont rassemblés avant la mise en bouteille laissant les différentes saveurs et textures se confondre subtilement.

Tout le talent du Master Distiller se révèle dans l’assemblage des précieux liquides afin de parvenir à conserver la personnalité de chaque whisky tout en perpétuant les traits propres à la maison : équilibre, rondeur et saveurs finement fruitées.